Accueil | Nous Joindre |Recherche
  Section 2 - Les différentes fonctions exercées par un conseiller / 2.1 La fonction de consultant / 2.1.2 Des situations d’intervention / 2.1.2.3 La situation de détresse psychologique
Skip Navigation Links.   
 




2.1.2.3
  La situation de détresse psychologique

Qu’est-ce que la détresse psychologique?

La détresse psychologique est la conséquence du stress et un signe que quelque chose ne va pas. Tout le monde peut vivre à un moment ou l'autre de sa vie une période de détresse psychologique. Il faut savoir que la détresse psychologique n'apparaît pas comme ça, subitement. Elle commence toujours par une simple préoccupation (travail, finances, famille, etc.) qui gruge l'énergie. Souvent, la solution tarde à venir, les préoccupations vont en s'amplifiant et, enfin, d'autres soucis s'ajoutent.

Pour bien comprendre la détresse psychologique, il faut savoir que c’est un processus qui affecte autant le psychisme que le physique. Le corps et l’esprit encaissent un stress, puis un autre et un autre. Le temps passe, la solution à la ou aux préoccupations se fait attendre. Le comportement de la personne est peu à peu perturbé.  Elle est de plus en plus stressée. Elle dort moins bien. Bien qu’elle essaie d’être comme d’habitude et qu’elle tente d’ignorer le problème, il n’y a toujours pas de solutions en vue. Puis autre chose s’ajoute au problème. La personne est toujours plus fatiguée. Elle manque de sommeil, d’appétit, les relations avec ses proches deviennent plus difficiles. Son seuil de tolérance approche du point zéro. Elle passe alors de la détresse à la crise. Différentes issues sont alors possibles : violence, dépendance à l’alcool ou à la drogue, dépression et, ultimement, crise suicidaire pour certains.  

Ce qu’il faut surtout comprendre c’est que ces situations ne sont jamais improvisées. Elles résultent de l’accumulation de différentes situations qui vont en s’intensifiant. Voilà pourquoi il faut parler de processus.

Étapes d’intervention

La détresse psychologique des agriculteurs et agricultrices

·      La détresse psychologique des agriculteurs et des agricultrices est un sujet   préoccupant;

·      Une enquête récente révèle qu’un agriculteur sur deux présente un niveau élevé de détresse psychologique;

·      Quand on est fier, indépendant et débrouillard, ce n’est pas toujours évident de se confier et de consulter.


Règles à suivre pour être une personne aidante

Plus vite on intervient dans le processus de détresse psychologique et moins il y a de risque que cette détresse se transforme en situation extrême ou en crise.

·      Nous sommes tous capables d'être une personne signifiante pour une personne souffrant de détresse psychologique avant de passer le flambeau à une ressource professionnelle;

·      Mais au-delà d’un certain point, il faut des outils. Une relation d’aide ne s’improvise pas. On peut accompagner, mais il faut aussi connaître ses limites. Voilà pourquoi, à un moment donné et souvent sans trop attendre, il faut passer le flambeau à une ressource spécialisée;

·      L’aidant, de par sa formation, est capable de détecter la gravité de l’état de crise de la personne. Il fait un pas vers elle en toute confiance.  Il montre sa solidarité sans se poser en sauveur. Il connaît les ressources locales qui peuvent soutenir la personne;

·      Près des gens, pour des situations de détresse psychologique, il y a le médecin de famille, le CLSC, les psychologues et tout un réseau de personnes formées pour intervenir auprès de la personne;

·      Dans les cas extrêmes, il existe, pour chaque région, un service pour les personnes en situation de crise suicidaire par exemple. On y accède en composant le 1 866 277-3553, peu importe où l’on habite au Québec.

Si vous détectez des signes de détresse chez une personne de votre entourage :

·      Faites-lui part de vos inquiétudes à son sujet, soutenez la personne dans sa démarche de recherche de solutions tout en respectant vos limites et en évitant de tout faire à sa place;

·      Encouragez-la à chercher de l'aide, suggérez-lui des ressources et accompagnez-la au besoin.

Pour identifier les symptômes

O - Testez votre stress
O - Type de situation
O - Le problème, dites-vous?


  Imprimer page en cours/Imprimer Section